Recherche
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » News
Nos Formations
Zakharef Magazine

Zakharef Magazine

Nos Activités
 ↑  
Notre Personnels
 ↑  
Artisanet Mag

Artisanet Mag

Nos Produits
 ↑  
Boite à outils
 ↑  
Visites

 2027826 visiteurs

 49 visiteurs en ligne

News
rss Ces nouvelles sont disponibles au format standard RSS pour publication sur votre site web:
http://www.artisanet.org/data/fr-news.xml


Djerba a vu dernièrement l’extension et le réaménagement de son musée du patrimoine traditionnel. Il est devenu ainsi une structure moderne, plus accueillante et conforme aux normes internationales. 
 
Inauguré le 17 décembre dernier par le ministre de la Culture, Abderraouf Basti, le musée de Djerba s’inscrit dans le Projet de Gestion et de Valorisation du Patrimoine Culturel, lancé en 2001 en coopération entre le ministère de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine et la Banque Mondiale. Ce projet englobe plusieurs composantes qui concernent l’aménagement ou le réaménagement d’autres musées comme celui du Bardo, celui de Sousse et celui de Kairouan.
 
En ce qui concerne le musée de Djerba, l’intervention consistait en l’extension du mausolée de Sidi Zitouni, qui abritait l’ancien musée du patrimoine traditionnel à Houmt-Souk. Il s’agissait de lui ajouter toute une nouvelle partie qui s’étend sur 2.000m2 et d’y transférer les collections avec un réaménagement muséographique, confié à une agence internationale qui a réalisé de grands projets de même nature dans plusieurs pays d’Europe.
 
La nouvelle structure, érigée sur un terrain de 4.500m2 dont 2.000m2 de superficie couverte est divisée en trois ailes : un espace d’orientation, point de départ et d’arrivée des visites, avec son hall d’accueil et d’information sur l’offre touristique et patrimoniale de l’île, des espaces d’exposition permanente et temporaire et un espace affecté à l’administration et à divers services.
Le nouveau musée a pour vocation de servir de plate-forme pour la découverte du patrimoine traditionnel djerbien dans sa totalité (activités économiques, architecture, paysages etc). En se promenant dans l’exposition permanente, on assiste à la succession de tableaux qui mènent du cadre matériel de la production de la vie économique et sociale pour aboutir aux représentations abstraites, aux croyances et aux rites.
 
Ainsi, le visiteur pourra prendre connaissance des activités économiques essentielles pratiquées sur l’île et qui sont liées au milieu naturel. L’agriculture est le premier domaine où le Djerbien s’est exercé en adoptant des pratiques et des outils compatibles avec son milieu aride et difficile. 
A la pratique de l’agriculture, le Djerbien a associé la pêche. Une activité ancestrale qui s’est imposée par la force des choses. Il a donc dû développer des techniques et des accessoires de la navigation bien propres à ses occupations que le musée a cherché à mettre en évidence.
Mais Djerba est aussi connue pour son artisanat, développé essentiellement pour l’usage quotidien mais portant une haute dimension esthétique et parfois spirituelle. Plusieurs objets présentés illustrent ce savoir-faire en matière de poterie, tissage, artisanat de bois et orfèvrerie dans laquelle s’est spécialisée surtout la communauté juive. D’ailleurs, l’exposition ne manque pas d’y faire un clin d’œil à travers une vitrine consacrée au culte juif, sur fond de photographies géantes représentant l’intérieur de la synagogue de la Ghriba.
 
Le parcours se termine par la représentation de la chambre nuptiale où le visiteur pourra trouver des indications sur la toilette de la mariée, les rites et les accessoires divers en rapport avec ce moment important de la vie, permettant d’en saisir le degré de sacralité dans la société traditionnelle djerbienne.
 
Rappelons que la visite est complétée par le visionnage de sept films documentaires, diffusés en boucle sur les us et coutumes de Djerba. 
Ce musée est donc pour l’île un acquis qu’il faut savoir valoriser surtout en identifiant une stratégie de communication afin d’y attirer les visiteurs tunisiens et étrangers. 

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Centre Anissa en Tunisie

Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
Service SMS gratuit
Pour être informer de
Nos Nouveautés (Produits & Techniques)
Nos Offres et Promotions
Lieu et Date des Prochaines
Démonstrations & Formations...
Vous pouvez le faire
envoyer un Sms (une seule fois)avec le mot
"Anissa" au
58 44 22 89
 ↑