Vous êtes ici :   Accueil » La broderie en Tunisie
Recherche
Nos Formations
Sondage
Quelle est votre avis sur le service au centre Anissa ?
Nos Activités
 ↑  
Nos Produits
 ↑  
Notre Personnels
 ↑  
Zakharef Magazine

Zakharef Magazine

a
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.artisanet.org/data/fr-articles.xml

En Tunisie, hommes et femmes tissent et brodent selon des techniques différentes : chaque région possède ses spécificités de forme et de broderie de son habit traditionnel. Toutes ces pièces sont brodées par des femmes, initiées dè leur jeune âge, à des techniques de broderie qui diffèrent d'une région à l'autre.

La Tunisie est réputée pour ses tapis, mergoums, klims et autres tapisseries et tissages. Et également pour sa broderie, très caractéristique selon chaque région.

 

 

De tous temps et aujourd'hui encore, du nord au sud, dans les villes et les campagnes, les activités de tissage foisonnent. Imprégnés de coutumes et de particularités régionales, les tissages répondent aux besoins quotidiens et cumulent parfois plusieurs fonctions telles que les flijs, himls, ghrara, ouazra, houli, hambel, gtifa... On attribue à "Kemla", la fille d'un gouverneur Turc de Kairouan, l'introduction en 1830 du tapis à points noués d'inspiration anatolienne à Kairouan. Mais en réalité, le tissage du tapis existait bien auparavant; et aujourd'hui, le tapis à point noués est produit dans toutes les régions de la Tunisie. Le tapis, dit de Kairouan, comporte un champ, central généralement hexagonal, des écoinçons semés de motifs stylisés et des bandes d'encadrement où s'alternent des motifs géométriques et floraux.

Le klim est un tissage de laine composé de bandes unies parallèles de diverses couleurs. Il est utilisé comme tenture murale ou comme tapis de sol. Le mergoum, autre tissage de laine utilisé comme tapis de sol, se distingue du klim par les "regma" ou motifs tissés qui le décorent. Il existe des tissages intermédiaires qui combinent les bandes avec des plages de tissage décorés de "regma". Le plus original est incontestablement le klim d'Ouled Bou Saâd, qui associe les décors longitudinaux et transversaux et compose en son milieu deux carrés juxtaposés et richement décorés. Les différents tissages, tout en conservant leur aspect traditionnel se sont diversifiés et enrichis par l'incorporation de nouvelles couleurs et de nouveaux graphismes dus à l'imagination créative de l'artisane confrontée à la modernité et à de nouveaux besoins.

D'autres tissages régionaux sont plus ou moins connus et présentent diverses originalités, mais c'est la tapisserie murale qui, bien que produite depuis une époque fort reculée, connaît une véritable renaissance. La tapisserie est devenue une forme d'expression artistique. Peintres et artistes s'intéressent et s'adonnent de plus en plus à la tapisserie. Avec la complicité d'habiles artisanes, ils créent des produits basés sur des recherches au niveau des formes et des techniques qui révèlent de nouvelles richesses du patrimoine tunisien.

 

 

Mais la broderie tunisienne, peu connue en Europe, est une des plus grandes richesses de ce pays, non seulement à cause de la variété de ses motifs et de ses couleurs, originaire sans doute de l'expérience apportée par les tissages, mais également par l'opportunité économique qu'une telle activité peut apporter au pays. Comme dans les autres pays du Maghreb, chaque région tunisienne possède ses motifs, ses couleurs, ses techniques.

Nabeul

 

 

A douze kilomètres de Hammamet, Nabeul, l'antique Néapolis, chef lieu du gouvernorat du Cap Bon, allie cette vocation à celle d'une station touristique réputée, non seulement pour ses plages de sable fin, mais surtout pour l'inestimable attrait que lui confère son rang de capitale de l'artisanat tunisien et, en premier lieu, celui de la poterie. On y trouve en premier lieu la poterie vernissée, dont la technique remonte au XVe siècle, une poterie traditionnelle en brun et vert sur fond vernissé en jaune, aux motifs, souvent rustiques et linéaires. On pratique aussi la distillation de parfums (à partir des produits de l'intérieur de la péninsule, comme la fleur d'oranger, de jasmin, de rose ou de géranium) et le travail de la céramique, qui recouvre de ses belles couleurs certaines façades. La ville est également connue pour le tissage des nattes en jonc et en alfa, et la fabrication de couvertures.

La broderie en fil de soie et argent a également fait la renommée de cette ville. Le point de Nabeul, qui connaît aujourd'hui un essor remarquable, aurait été développé il y a plus d'un siècle. Aucun trousseau de mariée n'est complet s'il ne compte pas une parure de lit, une nappe et ses serviettes ou un service à thé brodé au point de Nabeul.

Hammamet

Le "tark" est une technique de broderie très particulière. Elle est pratiquée sur de la crêpe georgette blanche ou noire de préférence ou sur du voile très fin, tendus sur un cadre rond en bois. Le fil est en or ou en argent. L'aiguille qui n'est pas ordinaire est commandée chez le bijoutier. Chaque point indépendant du suivant est piqué puis refermé sur lui-même, ensuite son fil en métal est coupé. L'ensemble des points forme des motifs abstraits ou figuratifs schématisés. Fleurs, arbres de vie, personnages, se découpent grâe à ces points juxtaposés.

Le 'Tark' est toujours pratiqué en Tunisie (Hammamet), au Liban (Baalbeck), en Egypte (Kerdassa) avec quelques variantes dans la technique. Des voiles, des robes ou des tuniques sont recouvertes de "Tark" et sont très prisés par la clientèle.

Raf-Raf

Localisé sur la route de Bizete, ce petit village est perché sur une colline où s'étagent en terrasses des vignobles. Le paysage naturel qui fait la spécificité de Raf-Raf est sans doute l'île de Pilao, les amateurs de levé de soleil exotique ne seront pas déçus. Raf-Raf est réputée pour son raisin de muscat et son très bon vin mais surtout ses costumes traditionnels brodés.

La broderie en fil de laine est mêlée de fils d'argent ou de métal vert et rose, de paillettes, de cordonnets d'or et d'argent. Raf-Raf est connue pour la tunique en étamine noire chargée de broderies dorées sur fond de feutre rouge, la tunique de soie moitié rose, moitié violette, brodée avec des fils dorés, sans col ni manche ce costume est appelé chouchana.

La M'Hadna est une tunique en soie blanche et bandes de soie rouge, couverte de broderies polychromes exécutées en damier. La dernière spécialité de la région dans ce domaine est la M'Wachma (la tatouée), tunique de coton aux larges manches de tulle ornes de broderies de fils de laine aux couleurs vives.

Kerkena

 

 

Archipel situé face à Sfax, seconde ville du pays, les femmes de ces îles réalisaient jusque dans les années 60 des châles brodés au point de croix, sur un tissage rouge ou noir. Cette technique est aujourd'hui abandonnée et rares sont celles qui utilisent encore cette tradition comme activité économique. Quelques châles peuvent être vus au Musée du Bardo, à Tunis, au Musée de l'Homme à Paris (qui en possède un exemplaire), ou dans certaines demeures qui conservent jalousement des anciennes pièces.

Des associations, inquiètes de la non conservation de la tradition textile de ces îles, sont en train de créer des projets pour la préservation de cet art, en tant qu'activité économique. Vous pouvez voir sur ce site, à la rubrique "Voyage en Tunisie", des modèles reproduits au point de croix, ainsi que des châles de Kerkena.

 

Catégorie : - Habillement
Page lue 1538 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » La broderie en Tunisie
Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
Nos Magazines

Zakharef MagazineArtisanet Mag

Service SMS gratuit
Pour être informer de
Nos Nouveautés (Produits & Techniques)
Nos Offres et Promotions
Lieu et Date des Prochaines
Démonstrations & Formations...
Vous pouvez le faire
envoyer un Sms (une seule fois)avec le mot
"Anissa" au
58 44 22 89
 ↑  
Visites

 2158850 visiteurs

 34 visiteurs en ligne